Les Mongueurs de Perl

AG du 28 janvier, AGE du 28 avril.

Bilan partiel 2003 de l'association "les Mongueurs de Perl"

En raison, de la dispersion de pièces nécessaires à l'établissement de comptes précis et clairs, je ne puis vous délivrez un bilan mais un aperçu plus ou moins fin, selon le volet traité, de la situation financière de notre association.

Tout d'abord, un mot sur ce que j'appelle la dispersion de pièces. Je tiens à vous rassurer, il ne s'agit de rien qui ne se remplace, l'ensemble des versements, justificatifs, factures qui ont naturellement et exhaustivement abouti dans mes mains sont en lieu sûr et dument, encaissés ou consignés selon leur nature. Les pièces en question sont en fait des relevés bancaires, qui de par la nature tricéphale de notre organisation vis à vis des banques (à changer donc, car cette dérive n'est en définitive pas acceptable), se sont retrouvés disséminés entre trois domiciles en connaissant des destins divers.

Afin, même après la tenue de cette assemblée, d'établir un bilan, j'ai déjà demandé des copies des relevés manquants à notre banquier. La cloture de l'exercice 2003 n'est donc qu'une affaire de quelques jours.

Après cette clarification, venons-en aux chiffres que je puis vous exposer qui malgré tout ont un certain intérêt.

Du point de vue, des ressources régulières de l'association (côtisations, dons), on peut noter une assez grande similitude entre l'exercice 2002 et l'exercice 2003.

En conséquence, l'ensemble des fonds dont l'association dispose au Crédit du Nord se montent à la somme de 605.83 Euros (six-cent cinq euros et quatre-vingt trois centimes).

Dans le cadre de la promotion de la manifestation YAPC::Europe::2003, l'association a procédé à l'ouverture d'un autre compte bancaire au CIC, à la fois dans un souci de lisibilté de la comptabilité (séparant le tout venant de l'association de ce qui est exceptionnel) et à la fois pour trouver une banque qui accepterait de fournir un service de vente en ligne.

Ce sont certains relevés de ce compte qui font défaut.

Néanmoins voici ce que l'on peut dire du bilan de YAPC.

Le nombre total des intervenants, participants, organisateurs, enregistrés à l'entrée a été de 231 personnes. (mais en l'absence des relevés ce chiffre est sujet à caution). Le nombre de personnes payantes a été de 186, dont 180 au tarif plein de 99 Euros.

Avec l'appui des sponsors, et moins quantités de frais engagés, le solde du compte YAPC au CIC est à ce jour de 12557 Euros. Sur cette somme, la comptabilité de la conférence doit encore environ 6000 Euros au CNAM, 3123 Euros au titre des fonds engrangés lors de la vente de charité. A cette somme, la comptabilité de la conférence doit encore ajouter les chèques de deux sponsors non encaissés à ce jour pour des questions de procédures spécifiques aux chèques émis en dévises étrangères. Il s'agit nommément d'un chèque de 1000 USD (Active State) et 750 GBP (Fotango).

Je ne m'engagerais pas dans des évaluations plus précises concernant le solde d'exploitation de la manifestation mais on peut affirmer d'ores et déjà qu'elle est très largement bénéficiaire.

En conclusion, il n'est pas nécessaire d'être un expert pour affirmer que la santé financière de l'association est excellente.

Le propre de cette association n'étant pas d'engranger des trésors de guerre, il être du rôle de cette assemblée de décider comment disposer d'une bonne partie de ces fonds.


© Les Mongueurs de Perl, 2001-2017 Contact - HTML 5 - CSS v3 - 14 décembre 2012